LOGICIELS & TECHNOLOGIES GÉOMARKETING
module de sectorisation commerciale geomarketing force de vente

Optimisez votre sectorisation commerciale avec Mygeomarket.com

Le module de sectorisation commerciale, disponible sur la plateforme mygeomarket.com, accompagne le déploiement géographique de la force de vente. De la simulation à l’optimisation, il propose l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’obtention d’une sectorisation commerciale parfaite.

 

 

Retrouvez ci-dessous la retranscription de la vidéo.

Antoine Berthéas – associé fondateur de Mygeomarket :
« Dans ce module de sectorisation commerciale, on va avoir :

  • toutes les différentes briques dont on a besoin pour gérer des forces commerciales sur le terrain,
  • toute la partie géolocalisation de ses forces commerciales, de ses magasins, de ses clients, de ses prospects,
  • la représentation de ces secteurs par des codes couleurs, qu’on peut manager, qu’on peut changer très facilement,
  • et puis tout un ensemble de fonctions de simulations, qui vont permettre de regarder comment est-ce qu’on peut échanger des magasins entre les secteurs, changer leur statut entre visité / non visité, changer la charge de travail qu’ils représentent pour chaque chef de secteur.

Ici, dans l’exemple, on va travailler sur le secteur 24 puisqu’on s’est aperçu qu’il était en sous-charge en termes de capacité à atteindre ses objectifs. Donc, on va aller chercher à renforcer ce secteur avec d’autres magasins.

L’idée, c’est d’avoir une force commerciale sur le terrain qui est la plus efficace possible. Donc de se dire qu’on va essayer de l’occuper au plus près possible de 100% de sa capacité. Il ne faut pas être à 30%, sinon on n’est pas efficace sur son secteur. Mais de l’autre côté, si on est à 130%, ça veut dire qu’il y a des chances qu’il y ait un certain nombre de magasins, qu’on est censé visiter, qu’on ne pourra jamais visiter parce que tout simplement on n’en aura pas le temps.

On voit que dans le secteur 33, malgré les échanges de magasins avec le secteur 24, on est toujours en surcharge. On va donc aller chercher les magasins qui ont le moins de potentiel et simplement, arrêter de les visiter.

Une fois qu’on a fait ça, on a la possibilité de faire du reporting sur sa sectorisation, évidement, pour comparer ce qui s’est passé avant de ce qui se passe après ; c’est-à-dire où est-ce que des secteurs ont bougé, ont changé, comment a bougé la charge etc. »

 

Le module de sectorisation commerciale pour parfaire sa stratégie terrain

 

David Hamelin – associé fondateur de Mygeomarket :
« Nos outils vont permettre, finalement, aux équipes de la direction commerciale de pouvoir simuler, de pouvoir jouer, de pouvoir au final obtenir  la sectorisation commerciale parfaite et qui correspond à leurs usages. »