LOGICIELS & TECHNOLOGIES GÉOMARKETING
application géomarketing immobilier commercial

3 applications géomarketing qui facilitent l’immobilier commercial

Découvrez comment Mygeomarket accompagne et facilite le travail des équipes expansion et développement, évoluant sur le marché du retail. 

 

 

Retrouvez ci-dessous la retranscription de la vidéo.

David Hamelin – associé fondateur de Mygeomarket :
Que ce soient les équipes expansion ou les équipes développement, peu importe comment on les appelle, elles ont des besoins très concrets :

  • Savoir où elles doivent implanter des unités, que ce soit un magasin, un restaurant, une agence peu importe…
  • Elles ont besoin de relever de l’information sur le terrain
  • Et ensuite, elles ont besoin de réaliser des études pour valider des potentiels.

Ce sont 3 éléments importants, et pour chacun de ces éléments, on a développé une solution qui permet de répondre et d’apporter des solutions de manière extrêmement simple, sur des applications qui sont très ergonomiques.

 

Module de ciblage géomarketing


DH :
L’objectif de cette solution va être de détecter et de cibler les bons emplacements.

Antoine Berthéas – associé fondateur de Mygeomarket :
Je cherche un emplacement pour implanter une épicerie fine de produits Bio. Donc, je vais aller chercher les emplacements avec des CSP+ et je vais voir, sur ma carte, que je vais récupérer un certain nombre de propositions qui correspond à ce critère, des quartiers où ce critère est présent.

DH :
A partir de là, on va pouvoir jouer avec différents critères de données de population, de données de marché, de données de concurrence etc. Et on va être capable de détecter les meilleurs emplacements pour de futures implantations.

 

Module de visite de site commercial


DH :
Nos clients, que faisaient-ils jusqu’à maintenant ? Ils prenaient leur calepin, ils notaient des informations, leur appareil photos, ils prenaient des photos. Ils passaient beaucoup de temps, ensuite, à compiler l’ensemble de ces informations. Et ça les éloignaient, en plus, de leur métier principal, qui est d’avoir leur œil d’expansionniste, de développeur de savoir si un site est bon ou s’il est mauvais.
On a finalement regroupé l’ensemble de ces besoins dans une application, qui s’appelle SITE MANAGER.

AB :
En faisant sa visite du site, on a fait l’ensemble de nos photos qu’on a géolocalisé et tagué de manière extrêmement simple. On va pouvoir avoir toutes les informations sur l’application, partager ces informations à ses collègues et on va très facilement faire un rapport, qu’on va pouvoir éditer, imprimer ou intégrer à une présentation.

DH :
Une fois qu’on a relevé de l’information pour s’assurer que la partie terrain valide également qu’il s’agit d’un site intéressant, ensuite, il faut aller plus loin jusqu’à déterminer si ce site a un potentiel.

Module d’étude de marché


DH :
Il n’y a pas besoin d’être un expert pour maîtriser l’outil. Il sait encadrer par étapes, des étapes qui sont designées par rapport à l’habitude qu’a le client, son habitude de fonctionnement : si à l’étape 1, il a l’habitude de rentrer une adresse, ça sera l’étape 1. L’étape 2 va être de créer sa zone de chalandise, il va pouvoir la modifier…

AB :
Donc ici, on va pouvoir choisir une zone de chalandise en voiture, par exemple, et on va faire 3 sous-zones, en les ajoutant simplement : à 2 minutes en voiture, à 4 minutes en voiture, à 6 minutes en voiture. Le logiciel va calculer les zones isochrones qu’on a préalablement paramétrées et il va nous montrer les quartiers qui sont à l’intérieur de ces zones. Très simplement, j’ai pu faire ma zone de chalandise et je vais continuer sur l’étape suivante.

DH :
Ensuite, il va y avoir tout un tas d’informations pour encadrer ses choix, qui vont être des données socio-démographiques, des données socio-économiques, des données sur sa concurrence, …, qui vont aussi le guider finalement sur la validation de sa zone.

AB :
On va retrouver, dans le rapport d’emplacement commercial :

  • les contours de ma zone de chalandise
  • la localisation de mon site commercial avec les qualités d’emplacement commercial
  • l’ensemble des informations que j’ai choisi dans les différentes zones qui composent ma zone de chalandise
  • et puis le potentiel, sur chacune de mes zones, de chaque catégorie de produits que j’ai choisi.

Il y a encore 5 ans, on mettait 2 jours pour faire une étude d’implantation, pour la finaliser totalement, entre le terrain, les statistiques, la cartographie, l’analyse, etc. Aujourd’hui, on met 2 heures.