LOGICIELS & TECHNOLOGIES GÉOMARKETING
analyse geomarketing grande distribution réseau

10 raisons imparables de pratiquer l’analyse géomarketing

L’ analyse géomarketing ? Mais pour quoi faire ? Il y a parfois des signes révélateurs d’une carence en connaissance de sa clientèle et de sa zone de chalandise. Aujourd’hui, les données et les outils pour les interpréter apportent une valeur ajoutée stratégique. Découvrez 10 affirmations qui vous feront dire que l’analyse géomarketing est votre meilleure alliée !

 

analyse géomarketing

Vous pensez que vos clients web habitent loin de vos magasins physiques

Entre les effets de show-rooming, le web-to-store, le store-to-web, ou le web-to-store-to-web… ça se chevauche et ça complique la pratique du consommateur.
Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas si simple…
Une récente étude, pour un réseau de magasins, démontre que le commerce physique accompagne le développement du commerce sur le web : la pénétration web est boostée jusqu’à 2 fois par la présence de magasins physiques.

À faire :

  • Rassemblez vos données clients
  • Intégrez-les et croisez-les dans un logiciel d’analyse géographique
  • Réalisez vos cartes des taux de pénétration clients magasins / clients web.

 

analyse géomarketing

Plus de 10% des magasins de votre réseau ne fonctionnent pas et vous ne savez pas pourquoi !

Pourtant vous avez mis votre meilleur responsable de magasin pour remonter les ventes et balancer (oui, parfois on « balance » du prospectus, il n’y a pas d’autre mot) + 20% de prospectus sur la zone.

À faire :

  • Déterminer les configurations de zones de chalandise les plus appétentes à votre concept commercial : les « terreaux fertiles ».
  • Mener une analyse géomarketing, portant sur le retour sur investissement de vos campagnes prospectus par quartier.

 

analyse géomarketing

Certains clients se plaignent de ne jamais voir vos commerciaux

Ils se sentent délaissés, déprimés et menacent de commander immédiatement à votre concurrent Jules de chez Smith en face.

À faire :

  • Mettre à jour votre liste de clients/prospects en achetant un fichier géolocalisé d’entreprises.
  • Mener une étude géomarketing de sectorisation commerciale prenant en compte le temps de déplacement et la couverture marché de vos chefs de secteurs.

 

analyse géomarketing

Vous mettez plus d’une heure pour déterminer le profil d’une zone de chalandise

60% de votre temps consiste à faire du copier/coller. Vous n’êtes plus un spécialiste de l’analyse géomarketing mais maître es-Excel / Cartographie / Power Point / Google Maps / Outlook / IPhone / Access / …

À faire :

  • Se recentrer sur son coeur de métier !
  • Tester d’urgence la plateforme Mygeomarket et son profiler de zone de chalandise. Votre canal carpien et votre boss vous en remercieront.

 

analyse géomarketing

Vous n’avez jamais entendu parler de geofencing

Meat Pack, une enseigne de chaussures, a créé une application qui envoie un message à ses clients qui entrent dans une boutique Nike ou Adidas. Ce message publicitaire présente un décompte promo qui s’amenuise s’ils restent dans la boutique concurrente : c’est ça le geofencing ! Savoir où est votre client et lui adresser un message pour l’appeler à agir (en général en votre faveur…) : un message pertinent, dans le bon contexte, au bon moment !

À faire :

Aller voir leur campagne de geomarketing/geofencing, s’inspirer et oser des nouvelles idées (il faut aussi s’attendre à se prendre un procès, mais qui ne tente rien…).

 

analyse géomarketing

Vous pensez que le web-to-store consiste à donner un accès wifi à vos clients

Alors on aurait pu y penser mais… non. Le web-to-store, c’est bien plus intéressant que ça.
Le web-to-store désigne le parcours du consommateur, depuis son terminal (ordinateur ou smartphone), jusqu’à un point de vente physique.

À faire :

Appelez-moi qu’on en discute et que je vous présente comment Mygeomarket peut vous aider à travailler votre web-to-store.

 

analyse géomarketing

Vous n’avez pas de GPS

Vous savez le truc qui dit « Dans 200m, tournez à droite ».

À faire :

On a déjà longuement parlé du web-to-store, mais rappelez-moi, on va se faire une deuxième séance.

 

analyse géomarketing

C’est à Marseille qu’on boit le plus de Pastis

Les clichés régionaux ont la dent dure, l’étude de la géographie des ventes aussi ! Le patron de Ricard lui-même a confirmé, il y a quelques années, que le Nord était plus consommateur que le Sud. Alors ?

À faire :

Mener une étude geomerchendising, pour comprendre les besoins de votre cible, sur une zone géographique donnée, pour la dimensionner et identifier les meilleurs magasins appétents à votre nouvelle offre.

 

analyse géomarketing

Votre store locator indique qu’un de vos magasins est implanté dans la mairie de la commune

Si vous n’êtes pas un pop-up store hero, il va falloir agir. Si, pour aider un client à trouver un magasin, vous lui indiquez un endroit où il n’y a pas de magasin, admettez que c’est assez… contre-productif (a minima).

À faire :

Pour rire, allez chercher quelques magasins de votre réseau sur le store locator de votre site web…
Allez, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

analyse géomarketing

Votre presta géomarketing vous a fait une belle remise sur la cartographie des quartiers

Comment vous dire… cette cartographie géomarketing est totalement gratuite. Mais oui vous avez raison, elle est encore vendue par des spécialistes du géomarketing !

À faire :

Je vous ai déjà dit de me passer un coup de fil à l’occasion ?

 

Par Antoine Berthéas, Parabellum Geographic Insight/Mygeomarket